L’ouïe s’avère être un de nos sens les plus importants, spécialement pour la communication. Nous dépendons grandement de notre audition pour créer et entretenir nos relations, notre sécurité et simplement pour profiter de la vie.

Les problèmes auditifs sont plus communs que nous le croyons et, contrairement à la croyance populaire, ne sont pas nécessairement reliés au vieillissement. En fait, seulement 28% des pertes sont reliées à l’âge, 34% à l’exposition au bruit, 17% à des infections ou blessures et 4% à la génétique. Il existe plusieurs solutions à une perte d’ouïe, incluant les appareils auditifs.

À cause des stéréotypes associés aux appareils auditifs, les gens ont tendance à repousser cet éventualité le plus longtemps possible. En réalité, le plus longtemps on attend, plus la période d’adaptation peut être difficile. Plus notre cerveau s’habitue longtemps à la perte auditive, plus il devient difficile de le convaincre de s’habituer à l’appareil.

Les pertes auditives peuvent être classées dans ces catégories

Surdité conductive

Perte causée par une difficulté de transmission du son par l’oreille externe et moyenne (système mécanique). Certaines pertes conductives peuvent bénéficier d’un appareil auditif, d’autres peuvent être traitées par des médicaments ou par chirurgie, selon les recommandations d’un spécialiste ORL (oto-rhino-laryngologiste). Les causes communes de pertes conductives sont les otites (infections d’oreille), l’otosclérose, fluide dans l’oreille moyenne à cause d’allergies ou de rhumes, dysfonction de la trompe d’Eustache, perforation du tympan, blocage de cérumen (cire), ou malformations de l’oreille externe ou moyenne.

Surdité neurosensorielle

Perte causée par une difficulté de transmission du son par l’oreille interne (la cochlée). Les pertes neurosensorielles ne peuvent généralement pas être résolues par un traitement chirurgical, mais la plupart du temps, les appareils auditifs sont une bonne solution. Les causes communes sont la presbyacousie (vieillissement), exposition au bruit, naissance prématurée ou autres complications à la naissance.

Surdité soudaine

Si vous remarquez une baisse importante et soudaine de votre audition, contactez votre médecin de famille pour une consultation d’urgence. Si vous êtes dans l’impossibilité de rencontrer votre médecin, vous devriez vous rendre à l’urgence. Si un diagnostic de surdité neurosensorielle soudaine est fait dans les quelques heures à quelques jours suivant l’incident, il est possible de le traiter et possiblement de recouvrer l’audition. Si vous êtes diagnostiqué d’une surdité conductive, la situation est moins urgente mais une consultation éventuelle chez l’audiologiste et/ou l’ORL est recommandée.

Surdité mixte

Perte causée par une combinaison de facteurs conductifs et neurosensoriels.

Il existe d’autres types de surdité comme une atteinte rétrocochléaire, soit neuropathie auditive qui est un problème relié au nerf auditif, problème au niveau du système auditif central, qui se traduit en une difficulté à traiter l’information. Dans ces cas, des évaluations additionelles peuvent être recommandées.